jeudi 12 février 2015

Pendant ce temps, à Labyrinthes... 33, Maisonneuve, Ressouni-Demigneux

Bonsoir,
Après la romancière espagnole Rosa Montero, que nous recevions la semaine dernière, c’est le tour d’un auteur français cette semaine : ce soir, jeudi 12 février à 20h00, nous aurons le plaisir de recevoir Michel Maisonneuve.
Né en 1953 et vivant en Provence (il monte demain du Sud vers le Nord et le froid, pour s’arrêter spécialement à Rambouillet), Michel Maisonneuve a exercé divers métiers avant de devenir, depuis plusieurs années, journaliste pour la presse locale. En 2004 il publie Le périple d'Arios, un premier roman d'aventures entre Arles, Marseille et le Rhône au VI° siècle, au moment des premières grandes luttes entre paganisme et christianisme, alors que les barbares approchent. Puis il publiera plusieurs romans policiers : Le chien tchétchène (2005), Le privé ou je tourne tous les jours y compris le dimanche (2006) et Un génie de banlieue (2008).
Son nouveau roman, L’histrion du Diable, aborde la renaissance du théâtre au début du XV° siècle, à travers les pérégrinations d’un personnage qui deviendra le premier Arlequin. À l’aube du Quattrocento, la peste, la disette et les guerres ravagent l’Italie et la Provence. Voici qu’il s’avance : c’est un saltimbanque, il s’appelle Naselli. Au fil de son chemin, il va créer l’habit, dont chaque couleur contient une part de sa propre histoire, puis il créera le masque. Mais par-dessus tout, face à l’injustice du monde, il apprendra à transformer sa colère en rire libérateur…
Cet excellent roman, un des plus passionnants de la « rentrée d’hiver », marque le lecteur par son propos, comme par sa forme ; on s’installe bien confortablement au coin de la cheminée pour écouter les saltimbanques évoquer le parcours de l’un des leurs, pour se retrouver immergé dans un monde et une époque parfaitement reconstitués. Dans la formidable dynamique des personnages et des péripéties se dessinent quelques questions essentielles sur le rapport à l’existence, dans une « représentation » qui mélange, comme dans la comedia dell’arte, le bouffon et le sérieux, le piquant et le drolatique, la révolte et la soumission… et les plus puissants avec les plus miséreux.
On parlera de tout cela avec Michel Maisonneuve demain soir, et bien sûr du théâtre et de son histoire, ce sujet si peu abordé dans la littérature…
Nous aurons aussi le plaisir cette semaine de recevoir à nouveau Karim Ressouni-Demigneux. En novembre 2011 paraissait le premier volume du cycle La Cité, et nous vous avions fait découvrir cet auteur « jeunesse », qui sait s’adresser sur un ton juste aux ados et pré-ados d’aujourd’hui (et aussi aux adultes et aux parents qui l’on lu et qui se sont régalés), en leur racontant à travers un grand cycle de cinq romans une mystérieuse histoire pleine de secrets, dont la plus grande partie se déroule dans un univers de jeu en mode virtuel. Trois ans après le premier tome, le cinquième et dernier volume de la série est paru fin 2014. Karim Ressouni-Demigneux a accepté notre invitation pour un nouveau rendez-vous à la librairie, afin de rencontrer ses lecteurs (ceux qui ont commencé, ceux qui ont fini, ceux qui vont commencer…) et discuter avec eux. Il sera à Labyrinthes samedi 14 février à partir de 15h00, profitez-en !

A très bientôt chez Labyrinthes
Bien cordialement
L’équipe de Labyrinthes

Labyrinthes
Librairie spécialisée en
Littérature, Jeunesse, Science-Fiction, Policier, Livres d'art
Label LIR (Librairie Indépendante de Référence) attribué par le Ministère de la Culture
passage Chasles - 2 à 6 rue Chasles 78120 Rambouillet
Tel : 09 61 22 89 91

mailto : librairielabyrinthes@orange.fr