vendredi 14 juin 2013

Le Baron noir - L'Ombre du Maître-espion

Olivier Gechter – Céléphaïs, 2013, 9€

Paris, 1864. La révolution industrielle a eu lieu 100 ans plus tôt. Louis Napoléon Bonaparte (3ème du nom) est à la présidence. L’utilisation des dirigeables est en plein essor, très appréciée dans le commerce et le tourisme. Mais on cherche à rendre les appareils plus résistants et rapides : la guerre menace. C’est là qu’intervient le jeune héritier d’un empire industriel, Antoine Lefort, qui engage l’ingénieur Clément Ader, le passionné de l’ingénierie du « plus lourd que l’air ». Les plans de leur invention seront volés à l’aide d’oiseaux mécaniques, malgré l’intervention du mystérieux Baron noir, gentleman en armure…

Idéal pour faire découvrir le Steampunk. 100 pages passionnantes avec un contemporain de Sherlock Holmes (et une forme similaire : le roman à épisodes), qui tiendrait plutôt de Batman et d’Iron Man. Cet opus forme un récit complet, mais les rumeurs du net disent qu’un 2ème serait en cours d’écriture… A ce prix, on aurait tort de s’en priver. Un vrai plaisir !

Genre : Steampunk, uchronie

Public concerné : dès 12 ans >> 120 ans


coup de coeur 

(même si la seule femme est la prostituée sauvée au début)