vendredi 14 juin 2013

Pendant ce temps, à Labyrinthes... (5, spécial fête des pères)

Bonsoir,

Et votre papa à vous, il aime quoi ? La littérature contemporaine ? Les classiques dans les belles éditions de la Pléiade ? Les romans policiers ? Les romans historiques ? Les mondes imaginaires de la fantasy ou de la science-fiction ? Il préfère le jardinage ou le vélo ? Il adore le cinéma ou il se plonge dans les livres d’art ? C’est un fan absolu de rock ? Discutez-en avec les libraires de Labyrinthes, ils vous aideront à trouver un cadeau adapté à ses centres d’intérêt ou ses passions (ou à lui faire une surprise !).

Vous cherchez un bel album illustré pour raconter une histoire pas comme les autres à vos enfants ? Vous aimeriez bien au passage soutenir les actions de l’association Théodora, qui forme des « clowns-docteurs » pour aller distribuer des ordonnances de bonheur auprès des enfants hospitalisés ? Profitez de la venue en France de l’auteur Jean-Léonard de Meuron : il vient de Suisse et s’arrête à Rambouillet pour présenter Chapiteau, l’histoire d’un cirque familial dont le clown a perdu son nez rouge. Vous avez rendez-vous avec l’auteur samedi 15 juin à 15h00 : présentation de cet album généreux et rêveur, du travail avec l’illustratrice Véronique Pécoud, des phases de conception, du travail avec l’association des docteurs Rêves… on passera une heure de rencontre avec Jean-Léonard de Meuron, qui se fera ensuite un plaisir de dédicacer l’album. Tous les droits d’auteurs sont reversés à l’association Théodora, qui intervient en Suisse, en France, en Angleterre, en Espagne, en Italie, en Biélorussie, en Turquie, et même en Chine.

Il y a maintenant un an et demi nous avions le plaisir de vous faire découvrir le travail d’illustration à l’aquarelle d’une jeune artiste qui commençait son parcours, Solenn Larnicol. Après Le livre des moi et Chaque enfant est un poème, voici qu’elle publie un nouvel album illustré, toujours aux éditions Rue du Monde. C’est A bas le coton vive l’illustration ! , savoureux journal intime illustré d’une jeune artiste qui ne pense qu’à dessiner mais qui, pour manger, doit vendre chaque jour des culottes. L’univers graphique original de Solenn Larnicol est toujours là, l’humour et le ton décalé sur un sujet dont on ne parle quasiment jamais (les jeunes artistes ne vivent pas de leur production) est une vraie réussite, pour au final donner un album qui réjouira à la fois les adultes et leurs enfants (à partir de 6/7 ans, ils découvriront plein de trucs et poseront plein de questions) et qui leur permettra d’échanger sur des thèmes parfois complexes à aborder (faire ce qu’on aime, c’est possible ? le travail, c’est comment ?). Ce nouvel album est beau comme tout, gai et sérieux à la fois, le talent graphique de Solenn Larnicol s’y révèle une fois de plus, tout comme la poésie de son univers… tout cela nous conforte dans l’idée que cette jeune illustratrice est l’une des très grandes de demain. Elle sera notre invitée en dédicace samedi 22 juin à 15h00, profitez-en pour venir la voir peindre en direct et vous extasier de son coup de pinceau minutieux et de son sourire.

Dans l’univers médiatique d’aujourd’hui on accorde beaucoup (trop ?) d’importance à la « nouveauté », et au renouvellement permanent de cette dimension nouveau/attirant, comme si le passé, même très récent, s’engloutissait au fur et à mesure dans les limbes. Quand il s’agit de livres et de lecture c’est encore pire qu’ailleurs, il n’y en a quasiment que pour le flux continu des « best-sellers » du moment : Dan Brown, les fameuses cinquante nuances, les piles dans les supermarchés des romans incontournables de l’été – souvent aussi vite oubliés que lus – comme si la lecture variait en fonction des saisons…
On en oublierait presque le travail de fond de certains éditeurs, qui année après année nous font découvrir de nouveaux auteurs, qui livre après livre construisent la richesse d’un catalogue. La « sélection d’été » que Labyrinthes vous propose comme chaque année est donc cette fois consacrée à quelques éditeurs dont nous admirons le travail (Zulma, Gallmeister, Métalié, Sonatine, Gaïa), et à quelques livres que les libraires ont choisis pour leur qualité plus que pour leur « nouveauté » ou leur passage à la télévision. Notre dossier est disponible en version papier (demandez-le lorsque vous passez à la librairie) ou en version numérique (en pdf, envoi par mail sur demande), et présente une sélection de lectures pour adultes, ados, jeunes lecteurs.
Dans cette sélection pour l’été 2013 (et pour les années de lectures à venir !), nous vous recommandons le nouveau roman jeunesse d’Anne Fakhouri (pour les 10/16 ans et aussi pour les adultes). Dans L’horloge du temps perdu le lecteur découvre Théo, un ado contemporain ; fan d’aventures fantastiques, il a obtenu d’accompagner son père, accessoiriste de cinéma, sur un tournage de film. Et l’invraisemblable a lieu : il est projeté dans les années 1980, l’été des quatorze ans de son père… Or, cet été-là, Alexandre, le père de Théo, a perdu les seules personnes qui comptaient à ses yeux, Pom et Arthur, ses deux meilleurs amis. Théo comprend vite que, s’il veut avoir une chance de retourner dans le présent, il doit rectifier le cours de l’histoire.
Sur un « prétexte » de voyage temporel, qui se permet quelques savoureuses références au fameux cycle cinématographique retour vers le futur, Anne Fakhouri bâtit un roman très psychologique, un roman d’apprentissage de la vie aussi, pour explorer quelques questions essentielles dans la vie de chacun : d’où vient-on ? Comment s’est construite l’histoire familiale ? Comment réagir dans les moments « clés » d’une existence ? Peut-on, en aidant les autres et en faisant confiance à la force de l’amour et de l’amitié, enrichir sa vie et son expérience ? En utilisant le ressort de ce voyage dans le passé, Anne Fakhouri construit son nouveau roman en mêlant l’aventure et la réflexion, dans un dosage bien équilibré, servi par une écriture toujours aussi élégante, naturelle et réaliste (on sent bien qu’elle en côtoie pour de vrai, des jeunes gens d’aujourd’hui, dans son activité de prof de français…).
Nous avions déjà eu le plaisir d’accueillir Anne Fakhouri à la librairie pour Clairvoyage et La Brume des jours (Grand Prix de l’Imaginaire en 2010), et elle a accepté notre nouvelle invitation : rendez-vous le samedi 29 juin à 15h00 !

A très bientôt chez Labyrinthes
Bien cordialement
L’équipe de Labyrinthes


Labyrinthes
Librairie spécialisée en
Littérature, Jeunesse, Science-Fiction, Policier, Livres d'art
Label LIR (Librairie Indépendante de Référence) attribué par le Ministère de la Culture
passage Chasles - 2 à 6 rue Chasles 78120 Rambouillet
Tel : 09 61 22 89 91

mailto : librairielabyrinthes@orange.fr